Ils ont changé
de métier !

Découvrez leur parcours à travers l’enquête nationale sur le devenir des salariés en reconversion

2020
Toutes les régions
Région
Bretagne

La situation professionnelle des bénéficiaires avant leur reconversion

En Bretagne, comme au niveau national, 40 % des bénéficiaires proviennent de deux grandes familles de métiers : les métiers des services à la personne et à la collectivité (20 %) et les métiers du commerce et de la vente (19 %). Viennent ensuite les métiers de l’industrie (14 %) avec notamment les métiers de l’industrie agroalimentaire, fortement présente en Bretagne. Au niveau national, seulement 7 % des bénéficiaires exerçaient ce type de métiers avant d’entrer en formation.
Plus en détail, la moitié des salariés se concentrent sur 10 domaines professionnels.

Le choix de la formation

Comme pour le reste de la France, les formations dans le domaine du Transport, manutention, magasinage arrivent en première position en Bretagne (10 % de l’ensemble des formations financées). Le titre professionnel Conducteur du transport routier de marchandises sur porteur représente à lui seul 6 % des formations financées.
Les formations dans le domaine de la Comptabilité, gestion arrivent en deuxième position (8 % contre 5 % au niveau national) avec des formations comme les titres professionnels Gestionnaire de paie ou Secrétaire comptable. Les formations du Travail social complètent le podium (8 %).

La réalisation des projets de transition

Dans un contexte économique compliqué pour les nouveaux diplômés en 2020, les salariés bretons ont majoritairement pu aller au bout de leur reconversion : six mois après la fin de leur formation, 58 % des personnes ont réalisé leur transition professionnelle et occupent donc un emploi en lien avec leur formation (49 % au niveau national). Cet emploi peut être leur emploi principal ou un emploi secondaire. Au-delà de la dynamique économique plus favorable en Bretagne, Transitions Pro Bretagne et ses partenaires du Conseil en Évolution Professionnelle ont fortement œuvré pour la réussite de ces projets de reconversion.

Six mois après la fin de leur formation, 50 % des personnes en emploi dans leur nouveau métier sont en CDI dans leur nouveau poste et 42% sont en CDD ou Intérim. 5% ont fait le choix de créer leur entreprise.

Amélioration des conditions de travail

89 % des bénéficiaires ayant réalisé leur transition estiment que leurs nouvelles conditions de travail sont meilleures ou bien meilleures qu’avant (82 % au niveau national).
97 % des bénéficiaires estiment que leur formation a été utile dans leur parcours professionnel et 96 % recommenceraient cette démarche.

Figure 1
Nombre de répondants à l'enquête selon le sexe
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher
Figure 2
Les 15 principaux domaines d'emploi des bénéficiaires avant la formation
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher
Figure 3
Les 15 premiers domaines de formation suivie
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher
Figure 4
La réussite des formations
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher
Figure 5
La réalisation de la transition
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher
Figure 6
Nouveau contrat après réalisation de la transition
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher
Figure 7
Nouveau poste : amélioration des conditions de travail
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher
Figure 8
Utilité de la formation dans le parcours professionnel
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher
Figure 9
Synthèse de la situation sur le marché du travail 6 mois après la fin de la formation
Données non filtrées
Aucune donnée à afficher

Affiner les données de l'enquête

Sélectionner un critère